dimanche 7 juillet 2019

Tenaille: Outil de métal, formé de deux pièces croisées et articulées, terminées par des mâchoires.

http://www.lacaseblanche.com/2017/01/la-profession-tient-de-lart-mais-aussi.htmlIl y a plus de deux ans, on avait relayé l'interview de Benoît Peeters qui alertait, en tant que président des États Généraux de la Bande Dessinée, sur la précarité des auteurs de BDs.

Cette fois, c'est Denis Bajram, entre autre auteur de UW1 mais surtout secrétaire et coordinateur de la même association, qui monte au créneau au détour d'un post sur son blog que nous vous invitons à lire ici.

Il y apparaît clairement qu'à l’heure où le marché de la bande-dessinée (et pas uniquement celui-ci) semble saturé, qu'à l’heure où il a du mal à trouver un second souffle face à la concurrence et aux changements paradigmatiques des modes de consommations des lecteurs, l’état des lieux voulu, conçu, promu par les auteurs n’a, semble-t-il, pas réussi à trouver d’oreille attentive auprès des éditeurs et des diffuseurs.

Pour vous en persuader, pensez en particulier à jeter un œil sur les notes en bas de page du post de Denis Barjam : elles en disent long sur l'ambiance du moment...

dimanche 26 mai 2019

Les Dogues Noirs: Mise en page

Les Dogues Noirs, l'album de Massiré Tounkara et Christophe Cassiau-Haurie, avance bien et, il y a quelques semaines, Mass nous a envoyé quelques unes des planches encrées.

La mise en page de certaines nous ont épatés. Non pas qu'elle soit absolument novatrice mais le traitement qu'en fait Massiré rend à merveille. Le principe est un dessin de paysage en plan large, si possible selon une perspective sophistiquée (dans lesquelles Mass excelle, il faut bien le dire) qui prend une bonne place sur la page entière et sur laquelle on vient poser les autres cases de la planche.
L'effet pour le lecteur est de situer en un coup d'œil où se déroule toute l'action, non seulement celle du paysage en plan large mais aussi les actions des vignettes qui sont comme "englobées" par le dessin principal.

La mise en page de la Case Blanche est prévue en découpage selon un gaufrier assez précis et il sera délicat d'y utiliser le même procédé. Il y a toutefois un chapitre de l'album qui échappe à ce "dogme" et il faudra réfléchir le moment venu comment s'inspirer au mieux de cette façon de faire pour son illustration.

Entretemps, pour votre plus grand plaisir, voici les planches encrées 14, 21, 23 et 27 des Dogues Noirs qui illustrent le propos.

 







mercredi 24 avril 2019

Légère Amertume: Des avis et des critiques

Voilà déjà plus 100 jours que Légère Amertume (une histoire du thé) est sortie et on a voulu recenser les avis et critiques parus dans le sillage de sa parution.

En plus des avis des lecteurs (chéris entre tous !) sur les gros sites de librairie en ligne (Fnac.com et Amazon - mais n'oubliez surtout pas votre libraire de quartier !), on a pu dénicher quelques critiques fort sympathiques sur des blogs (les chroniques de Lee Ham, le blog de Grégoire de Tours et Life&Farms) ainsi que deux émissions de radio où la lecture de notre BD avait été conseillée (La Fabrik et Culture Prohibée).

Vous trouverez tout ça en cliquant sur les liens hypertextes ci-dessus.

En tout cas, un grand merci à tous pour vos retours positifs. Ca donne évidemment envie de s'y remettre ! ;)



dimanche 24 mars 2019

Encore un prix pour l'Harmattan BD

Ce début d'année est faste pour l'Harmattan BD avec l'obtention du Prix de la Presse Panafricaine 2019, catégorie "bande dessinée", décerné à l'album "Les Dessous de Pointe Noire" dans le cadre du salon Livre Paris (l'ancien Salon du Livre de Paris) qui a eu lieu la semaine dernière.
Ce prix vient quelques semaines seulement après celui reçu par "le Cauchemar d'Obi" en marge du Festival d'Angoulême.

On vous avait parlé au détour de ce post-ci de cette BD de KHP qui nous avait fortement marqués lors de sa sortie. On est sincèrement ravis pour l'auteur que nos avons eu le plaisir de rencontrer il y a peu et dont le talent continue à nous impressionner.

Mais laissons KHP s'exprimer sur son prix au travers du petit montage ci-dessous reprenant la prise de vue de la remise du prix et celle de l'interview qui a suivi, toutes réalisées par Ziana TV.



dimanche 24 février 2019

Légère Amertume: Une autre illustration du projet

Début 2016, avant de prendre contact avec Koffi et avant que celui-ci monte dans le bateau avec nous pour mener à bien le projet "Légère Amertume", nous étions initialement en contact avec Malika Dahil pour illustrer cet album.
Entretemps, Malika est partie, pour son plus grand bonheur, vers d'autres cieux et a ajouté Aguiar à son nom de famille. Mais il nous reste quelques traces de notre début de collaboration, en l'occurrence ses 4 premières planches encrées.

En discutant avec Jean-François Chanson lors du dernier Festival d'Angoulême, il nous a paru intéressant de mettre en parallèle les planches de Koffi et celles de Malika, histoire de montrer comment chaque dessinateur mettait "à sa sauce" le descriptif de mise en page et de découpage fourni par les scénaristes.
Jean-François connaît bien ces deux dessinateurs, il était au scénario de "Chaka d'après l'œuvre de Thomas Mofolo" avec le premier et à celui de "Lamsari et le trésor des Oudayas" avec la seconde.

Pour en revenir à "Légère Amertume", voilà à droite les 4 premières planches réalisées par Koffi et à gauche celles dessinées par Malika.