dimanche 29 mars 2015

Portraits de Giuseppe

 
Le truc qui définit le héros, c’est que l'on doit pouvoir s'identifier à lui. La tâche gagne en difficulté lorsque vous refusez de donner des explications sur les motivations de votre héros. C’est le choix que nous avons fait avec Giuseppe, celui de ne pas mettre de « bulle explicative », de ne pas donner accès à sa pensée ou à ses motivations aux lecteurs (on en parlait ici, rappelez-vous). 
 
A partir de là, le challenge de Massiré fut de parvenir à dessiner un personnage charismatique, à l’allure reconnaissable, au physique crédible, mais également à faire « transpirer » l’intériorité du personnage, ses conflits possibles, ses émotions, par des mimiques explicites, sans jamais tomber dans la caricature ou le burlesque. 
 
Les croquis de cette page reprennent quelques travaux de Mass sur les différentes tronches de Giuseppe suivant ses humeurs et, à voir ces dessins, on se dit que le pari est en passe d'être réussi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire