dimanche 15 juin 2014

Amédée assis

Amédée a retenu une chose de son éducation, et de l’argent qui va avec, c’est l’importance de l’apparence. Avachi juste ce qu’il faut sur son fauteuil, il dégage cette morgue caractéristique des enfants "bien nés", ce trait que l’on prend pour de la confiance en soi, voire, pour les plus crédules, pour du charisme. La position de sa mère, lui a servi de passe-droit depuis la plus tendre enfance; sous sa férule bienveillante il a su éviter les travaux aussi bien physiques que moraux, il est parvenu à faire passer ses caprices pour du caractère.

Bref, Amédée n’est pas un être affable ou sympathique, c’est un personnage bien mis, sérieux, soucieux des apparences. Avec cette posture, on comprend combien ce maintien va de pair avec une certaine désinvolture, combien, au fond, l’idée d’être pleinement responsable de ses actes lui échappe.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire