samedi 1 décembre 2012

Troisième planche, draft noir et blanc


Allez hop, on attaque la troisième planche pour fêter la première année d'activité du blog (et oui, un an déjà !)

Comme d'habitude, ça commence par le découpage et les dialogues case par case puis en dessous, la version crayonnée que Massiré a tiré de tout ça.

----------------------------------------------------




Lieu : Extérieur (dans le village)
Heure : Début de matinée










  
Description Case A1: Nous voyons arriver nos deux compères de face, on imagine qu’ils galèrent un peu dans la boue. Derrière eux au loin, la voiture.
Dialogues Case A1: Giuseppe : « …Comme si ça ne suffisait pas de devoir marchander avec des nègres, il faut en plus qu’on le fasse chez eux. »

Description Case B1: Image large du village, il y a des gens (donc pas abandonné le village), surtout des femmes autour du feu. Le sol n’est pas propre, il y a des carcasses de poissons, des animaux, bref, pour le coup le « paradis terrestre » prend du plomb dans l’aile. On peut voir les deux hommes à « l’entrée » du village de dos.
Dialogues Case B1: Giuseppe : « Alors on se débarrasse rapido de cette corvée ! ».


Description Case C1: Gros plan sur Giuseppe, qui a l’air très renfrogné… c’est la première fois qu’on le voit de près il faut accentuer son côté « gueule ».
Dialogues Case C1: Giuseppe (sèchement sans se préoccuper des gens autour) : « Moïse, d’après toi, il est où le chef de ce taudis ? »


Description Case C2: On voit le village, il faut accentuer sur son aspect délabré, misérable, les couleurs sont ternes, des dégradés de gris, d’ocre, de noir, tout est sali, crasseux, les gens sont décharnés… Moïse, seul de dos sur la droite de la case, indique une direction du bout du doigt.
Dialogues Case C2: Moïse : « Par là. »


Description Case D1: Un peu la même chose, mais on s’est rapproché du feu qui brûle au milieu du village, au troisième plan on voit des huttes, au second des femmes qui s’affairent… au premier plan des restes de poissons et deux trois poules en piteux état.
Dialogues Case D1: Aucun

Description Case D2: Gros plan d’une villageoise, l’air pauvre, apeurée, qui semble lever les yeux pour regarder dans la direction des deux étrangers… on la devine également blasée.
Dialogues Case D2: Aucun





Aucun commentaire:

Publier un commentaire